Elus locaux, CCi,   Conseil régional, Conseillers d'entreprises : Découvrez la finance participative

et mettez en œuvre un concept de mini-bourses participative pour permettre aux épargnants de placer une partie de leurs épargne dans  le développement  TPE & PME ETI de croissance, régionales. Ceci, conformément à  la loi qui à été votée en 2015, pour financer les entreprises locales et régionales.                                                                    Contactez-nous, nous vous communiquerons la marche à suivre. 0614850915

contact@ciib.fr   ou 0614851915  et 0142461173

 

Mrs les candidats à la présidentielle  vous n’avez jamais parlé de la loi, qui peut sortir la France du chômage, votée le 10 juillet 2015 qui ne semble pas vous intéresser. Pourtant ce sont les TPE qui pourront inverser la courbe du chômage, mais elles ont besoin d'actionnaires individuels qu'elles pourraient trouver dans leurs regions

 

Promulguée le 6 aôut 2015 mais inappliquée (il semble qu'elle ne le sera jamais par la volonté d'on ne sait quel lobby !) : Cette loi a prévu de "créer des plateformes de cotation ou de bourses régionales en hexagone et outre-mer pour financer le développement économique des régions et l'emploi".(Telles que les mini-bourses que propose le CiiB !)

 

 Que pensez vous de cette loi qui peut réconcilier l'épargne locale des particuliers et les entreprises et ainsi relancer un dynamisme économique local et / ou régional et créer des emplois? : Il semble qu'aucun candidat n'y croit !

 

Depuis 1991 le nombre d'actionnaires direct dans les entreprises a été divisé par quatre : 7 millions d’actionnaires ont disparu et avec eux l’actionnariat populaire et le financement économique des régions. Que proposez-vous pour les faire revenir ? Pensez vous que ce soit utile ?

 

 

Les Français ne sont plus actionnaires en direct dans les entreprises.

 Alors qu’ils étaient 9,8 millions en 1991 et champions de l’investissement en direct dans les entreprises ils ne sont plus que  2 millions.

 

Depuis la fermeture des bourses régionales les Français sont conditionnés par les banques à investir dans des fonds intermédiaires

 au lieu de l’investissement en direct dans les PME.

 

Le CiiB vise faire revenir d'ici 2023 ces 7 millions d'épargnants Français, que la gauche avait mobilisé dans les année1980, afin qu'ils placent une partie de leur épargne à nouveau dans les entreprises régionales capables de leur apporter une bonne rentabilités et créer les emplois qui sont diparus.

 

Pour atteindre ce but les CiiB veut lancer à partir de 2017 un réseau de partenaires et de franchisés dont le métier sera  de diffuser le concept "Carnet d'Annonces" (Projet de CiiB) Objectif: avec un réseau à constituer, mise en place 1000 carnets d'annonces d'ici 2023 (objectif : 500 PME aboutiront sur le Marché Libre ou Alternext pour continuer à se financer)

 

 

Telle que la loi a été votée le 6 aout 2015, créons (1) ensemble sur les villes et les régions de mini-places (Carnets d'annonces)  de rencontre entreprises locales /et des habitants  souhaitant faire un placement modeste d’une faible partie de leur disponibilité dans des entreprises locales sécurisées par le concept CiiB / Love Money (2)

 

 Le CiiB est le seul cabinet d'experts pour PME non cotées, qui continu depuis la fermeture des bourses régionales, à proposer aux épargnants de « voisinage » de devenir associés dans les entreprises locales ou régionales.

 

La mise en place d’une plateforme de micros bourses de voisinage dans votre ville (aussi simple que mettre en place un site web) est l’exemple d’une des initiatives pouvant être initiée par le futur Président de la République afin d'inciter la mise en place (3)  pour aider le développement économique et la création d’emploi locaux et régionaux.

 

 (1) Avec  le concours de professionnels locaux, formés, agréés et assermentés  à) CiiB pour protéger les intérêts de épargnants d'éventuelles malversations.

 

(2) Le concept n’implique ni approbation des opérations, ni authentification des éléments comptables et financiers présentés par la société sous sa responsabilité, mais si ces éléments sont complets et compréhensibles et les informations contenues cohérentes

 

(3) Le rôle se limite à promouvoir l’existence et rassembler sur leur site les micros bourses des entreprises locales