Ubérisation de la bourse au profit des petites

entreprises régionales ?

 

v  Créé en 1987, le CiiB tel une « start-up-Fintech », lance un concept de marchés d’actions de TPE PME inédit dans le monde : “LE CARNET D'ANNONCES DE VENTES ET D’ACHATS D’ACTIONS TPE PME ETI ENTRE PARTICULIERS“

 

v C’est un concept plus sécurisé qui permet de créer plus de confiance aux épargnants et qui permet DESORMAIS de revendre ses actions ou ses obligations qui ont été souscrites auparavant auprès des entreprises qui adhérent à ce service.

 

Le Carnet d’annonces crée ainsi pour les particuliers, un moyen d’entrer et de sortir en tant qu’associé de l’entreprise et de récupérer tout ou partie du capital qui à été mis dans l’entreprise, ainsi que les plus values, s’il y en a eu en fonction des résultats de l’entreprise.

 

 A partir du moment où le Carnet d’Annonces est mis en place dans une entreprise, il est intéressant pour les épargnants d’investir au capital des entreprises locales prometteuses de croissance d’emplois et de plus values.

 

Les « Carnets d’Annonces » sont individuels. Il est créé un Carnet d’Annonces par entreprise. Celui-ci est placé sur le web, sur le site internet de chaque entreprise adhérente et ainsi accessible en tout temps et par tout le monde

 

C’est la bourse sans la bourse. Les annonces et échanges se font en direct de gré à gré entre particuliers sous contrôle de l’entreprise qui a donné mandat au CiiB d’assurer le suivi des annonces et d’en assurer la garantie de bonne fin des “règlements-livraisons“, tout en respectant l’esprit des règles AMF et EURONEXT de protection des épargnant

 

 Il n’existe pas pour le non coté un organisme de surveillance et de protection comme l’AMF. Le CiiB estimant ce style de supervision indispensable pour la sécurité des épargnants a créé spécialement pour le Carnet d’Annonces un organe de surveillance et de contrôle indépendant de CiiB :

L’association Love Money pour les PME“  qui joue  pour le non coté un rôle substitut à l’AMF. Bien que n’ayant aucun caractère officiel ni des moyens suffisant elle arrive à jouer un rôle important de prévention et de surveillance tel que l’engagement librement accepté des entreprise à un pacte de bonne conduite vis-à-vis de leurs actionnaires dans lequel est notamment prévu le contrôle trimestriel des tableaux de bord des entreprises adhérentes.

 

 Le concept Carnet d’Annonces est exclusivement  adapté pour les petites entreprises de province qui visent à devenir les ETI et grande entreprises de demain et qui s’engagent à s'introduire avant 5 ans sur Alternext via le Marché libre

 

 Un minimum de formation pour les PME

Ces petites TPE ou PME qui découvrent le Carnet d’annonces, n’avaient jamais entendu parler qu’il pouvait exister des mécanismes de la bourse pouvant être adaptés à leur entreprise. Il leur faut donc suivre un minimum ion que le CiiB met à leur disposition.

 

Acclimater au règles de la bourse

Le Carnet d’annonces est une bourse un peu spéciale puisqu’il s’agit presque d’un marché entre voisins traitant les actions d’entreprises locales voir régionales. L’objectif des Carnets d’annonces est d’acclimater les entreprises et de les conduire vers Alternext via, si nécessaire, le Marché Libre.

Un marché inexploité

 

Les bourses Carnets d’Annonces n’Uberisent donc pas la bourse puisqu’il s’agit d’un marché quasiment inexploité. Les financiers considèrent comme non rentable ce secteur d’activité. La bourse devrait, au contraire, encourager l’initiative.

 

Nouvelle technologie nouveau marché

 

Le Carnet d’annonces appui son développement sur le concept du blockchain mais pas sur les techniques .En effet le Blockchain ne convient pas aux multiples formalités qu'applique le CiiB aux petites entreprises non cotées. Le Ciib suite à ses recherches et développement depuis 1991 à mis au point un certain nombre de techniques et de logiciels. Son expériences son acquis lui permettent d'envisager de mettre en place , grâce à un budget consacré  suite à l'augmentation de capital en cours, l'embauche de programmeurs qui finaliseront lavant la fin de 2016 la finalisation de son concept. Ce concept consiste à la mise à jour quasi instantanément qui permet de garantir  à chaque instant  l’authenticité et donc la bonne fin règlement-livraison et l’intégrité et de chaque transaction.

 

 

Objectif : Remplacer la chaine de logiciel

 

Aujourd’hui le CiiB utilise encore, bout à bout,  la totalité des différents logiciels classiques back office, front office, règlements livraisons, banque de données, analyses financières, communication financière, relations banques PEA, relations actionnaires, protection des épargnants  etc. … Ces opérations se feront par block accessibles par Smartphones, tablettes.

 

L’augmentation de capital doit financer la technologie

 

Elle doit aussi financer mise en place du réseau : Partenaires et franchisés

 

Le Ciib lance une augmentation de capital de 2,4 M€ tant pour financer le financement de la mise en place de la technologie inspirée des techniques Blockchain.

 

Le Carnet d'annonces est toutefois déjà opérationnel avec les logiciels classique.(nous présenterons trois entreprises qui utilisent le concept lors de la prochaine conférence de presse)

 

Simultanément le développement d’un réseau correspondants, partenaires, professionnels de l’éventail des compétences concernées, doit être mis en place en plusieurs étapes et à différents niveaux nécessitera plusieurs étapes d’augmentations de capital.

 

Le concept Carnet d’annonces doit rayonner à travers la France puis rapidement en Europe.

 

 

 

En effet le marché à créer démarre à partir des 400 000 TPE, PME et ETI en France, oubliées des financiers, auxquelles devrait venir s’ajouter les  entreprises de l’Union Européenne. C’est le profil de marché que vise le CiiB pour 2017.

 

 

Le concept à repris la technique des bourses régionales

 

Le concept CARNET D'ANNONCES" a été présenté au pole mondiale FINANCE INNOVATION  qui a mandaté un groupe de six experts du secteur de la finance qui ont reconnu le bien fondé et le potentiel du concept Carnet d’Annonces et décidé le 24 novembre 2015  de donner son label.

 

Par ailleurs la loi de finances rectificatives 2015 ..

 

à souhaité voir s’impliquer davantage les l’épargne des Français dans le capital des TPE PME et ETI. Ainsi, elle a assoupli sur le PEA PME la règle. Concernant la possibilité de placer dans les PEA PME des obligations convertibles. Toutefois Il est utile de rappeler qu’a ce jour seules les actions PME et ETI ayant moins de 5000 salariés et réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 1,5MD€ sont  éligibles au PME PEA .

 

PEA comment ça marche

 

A l’inverse des investissements en actions qui bénéficient du dispositif  ISF que l’on ne peut pas vendre avant 5 ans, les actions ou obligations placées dans un PEA PME peuvent être revendues à tout moment. Aucun impôt n’est à payer sur les revenus ou les plus-values de cession des titres  sans supporter l'IR progressif sur les dividendes, ni l'ISF ! Seule condition laisser dans le PEA le montant de la revente des actions et des coupons ou dividendes mais que l’on peut réinvestir immédiatement en actions ou obligations ordinaires ou convertibles.

 

Il faut savoir que les actionnaires de ces entreprises ne reste pas cinq ans sur la même valeur et font des opérations de changement : ils vendent leurs actions pour racheter les actions d’une autre société ou faire des aller / retour  sur la même société. Ce type d’opérations est généralement réalisé de nombreuses fois sur la période de cinq ans

 

Ainsi, les petites entreprises TPE et PME n’étant pas cotées en bourse leurs actionnaires restent « collés » les épargnants qui ne cherchent pas à bénéficier des PEA PME.

 

Le Carnet d'annonces permet le PEA pour les non cotées

 

En fait se sont seules les entreprises cotées en  bourse qui peuvent bénéficier du PEA.

 

 

 

 Désormais grâce au concept «  Carnet d’annonces » le PEA PME  est déjà accessible aux non cotées.

 

Bientôt avec sa nouvelle technologie le Carnet d'annonce accessible sur Smartphone, tablettes permettra des opérations depuis la recherche de l'entreprise locale ou régionale non cotée, en passant par l'achat des actions jusqu'au règlement livraison tout se fera en temps réel.

 

 Ces nouvelles possibilités apporteront un changement énorme de la perception des épargnants sur l’intérêt d’investir dans les entreprises locales ou régionales.

 

Cette nouvelle source de financement issue de l’épargne locale  va créer un effet d’entrainement vers plus d’ambition de croissance, notamment  tant vers les autres  entreprises locales et régionales

 

Ce new deal doit apporter une nouvelle vision et un nouveau rôle  des économies régionales face à la mondialisation .

Reste aux entreprises et aux épargnants de s’acclimater et de se former  aux mécanismes de ce nouveau moyen de gagner de l’argent tout en aidant ainsi les

 

entreprises de voisinage à créer es emplois locaux.

 

Le CiiB organisera cette transition avec un réseau à mettre rapidement en place

 

 *  *  *  * 

Pour faire le point sur les différentes actions et opérations de CiiB en cours : 3 opérations : 2 augmentations de capital et 1 émission d'obligations convertibles :

 

Augmentations de capital 1°/ Cell Constraint Cancer 700 K€

2°/ CiiB 1,2 M€

3°/ Obligations convertibles : Boucheries Bernard 1,5 M€

 

Une conférence de presse aura lieu mardi 12 avril 2016

 

invitation réserver dès que possible au 01 42 46 11 73    06 14 85 19 15

 

ou email :  didiersalwa@ciib.fr 

(N.B.  Il sera par ailleurs fait aussi le point sur les actions menées par CiiB concernant

l’article 172 de la loi du 10 /07/ 2015 loi Macron qui a adopté le principe de la réouverture des bourses , ou plateformes régionales.

Par ailleurs également sur

la loi rectificative de finances 2015 autorise de placer des obligations convertibles dans les PAE PME.)

 

 

*   *   *   *   *

Présentation vidéo du Carnet d'annonces


*   *   *   *   *