Reprise de la chaine QUICK par les franchisée : exemple

Reprendre une entreprise (Quick par exemple)

 

Voici comment compléter le manque de fonds propres par "l'appel privé à l'épargne" qui va faciliter le financement d'un prêt bancaire

Le cabinet CIIB et l'association Love money pour l'emploi ont été créés créé en 1983 pour permettre aux particuliers d'investir leur épargne dans les entreprises non cotées

"L'appel  privé à l'épargne pour les sociétés non cotées pour " est aujourd'hui revenu à la mode : et peut aussi être un moyen de faciliter le financement de la reprise d'entreprises. Cette démarche est toutefois toujours très encadrée par l'AMF est il est indispensable de respecter la législation en la matière. C'est une affaire d'experts

 

  Les particuliers qui investissent leur épargne dans des entreprises en développement bénéficient d'encouragements  fiscaux sous la forme de réductions d'impôts sur le REVENU ou sur l'ISF..

 

L'expérience et le savoir-faire du CIIB lui permettent d'utiliser cette technique pour aider les repreneurs à financer leur opération

L'apport de capitaux par des particuliers sous forme d'une augmentation de capital dans une structure spécialement créée à cet effet facilitera le financement de l'opération de rachat d'une entreprise en facilitant ainsi l'accès à un endettement qui bouclera l'opération..

 

(Il faut savoir que lorsque l'on dispose de 50 % du prix d'une entreprise - seul ou avec des associés- il est généralement admis que l'on peut emprunter, au nom de la nouvelle structure repreneuse, 50 % du prix de l'entreprise auprés des banques si l'entreprise cible existe depuis de nombreuses années et dégage régulièrement des bénéfices et si le provisionnel le prévoit)

 

Un exemple :

Une entreprise est à céder, frais inclus, au prix de 800 000 €. Le repreneur ne dispose personnellement (ou avec des aides, des prêts personnels ou autres...) que de 200 000 €

Objectif de la structure repreneuse: Disposer de 50 % du montant de l'opération pour obtenir un prêt complémentaire.  Nécessité donc, de trouver 200 000 € (25%)auprès de particuliers ou autres (ce qui avec son apport portera à 400 000 € (50%) le capital de l'entité repreneuse).

 

Les 400 000 € (50%) restants à trouver seront  financés par  un dossier à présenter à une banque

Exemple de déroulement de l'opération

 Dès que la "Structure de reprise en S.A." disposera alors de (+/-) 25 % provenant des particuliers et (+/-) 25 % du repreneur. Le capital de 100%  sera alors détenu à 50% par le repreneur et 50 % par des particuliers. (Dans certains cas, il existe des solutions pour permettre au repreneur de remonter ultérieurement en pourcentage)

 

Ces particuliers, associés, donneront le plus souvent leur pouvoirt aux AGE / AGO au repreneur ne demanderont ni intérêts (sauf obligations convertibles) ni à être remboursé immédiatement puisqu'ils seront actionnaires et la loi les oblige dans certains cas (s’ils bénéficient avantages fiscaux) de rester actionnaires pendant au moins cinq ans s'ils veulent bénéficier de réductions fiscales sur leurs Impôts

Il restera à déposer le dossier auprès d'une banque et signer les actes d'achat

 

La partie juridique et comptable de l'opération :

L'opération est habituellement dirigée par le cabinet CIIB qui est le Maître d'œuvre de l'opération en relation avec les conseillers des repreneurs.

 

Il accompagne donc l'expert comptable, et les conseillés habituels des repreneurs

 Le rôle de protection préventive pour les actionnaires de l'association Love money

 L'ensemble de l'opération est supervisé par l'association Love money pour l'emploi qui à pour rôle de vérifier si les épargnants qui souscriront avec le repreneur dans le capital de la structure de reprise,

 

L'association vérifie si le document d'appel à souscription engage bien la responsabilité de l'ensemble des initiateurs et conseillés de l'opération, si le document d'appel à souscription est complet et compréhensible et si les informations qu'il contient sont cohérentes.

 

ont reçu sur l'opération, dans laquelle ils investissent leur épargne, toutes les informations utiles concernant les risques de perte de leur investissement que comporte ce type de placement.

 

Exemple de reprise de 100% d’une société cible avec un apport réduits des Franchisés grâce au concept CiiB Carnet d’annonces